L’audition est une partie intégrale de la majorité de la communication humaine. Tout comme les autres processus du corps, lorsqu’il n’y a pas de problèmes avec notre système auditif, nous le tenons pour acquis. Par contre, lorsqu’il fonctionne moins bien, il peut avoir une forte incidence sur notre quotidien. Notre système auditif est très complexe, et même des petits changements peuvent mener à des problèmes de communication.

Le but de cette page est de vous fournir un bon aperçu du fonctionnement du système auditif, de ce qui peut affecter le fonctionnement, et les effets d’un mauvais fonctionnement. Nous avons essayé de répondre aux questions les plus communes, mais s’il y a un sujet que vous aimerez que nous abordions, veuillez svp nous en avis

Comprendre la perte auditive

Comment fonctionne notre système auditif

Comment fonctionne notre système auditif

Le système auditif, tout comme le corps humain, comporte plusieurs systèmes incroyablement sophistiqués qui fonctionnent ensemble. L’oreille et le conduit auditif externe ont comme fonction de capter les sons et d’amplifier les fréquences de la parole grâce à leur forme particulière. Ceci permet alors de réduire d’autres sons de l’environnement de façon naturelle. Lorsqu’un son passe à travers du conduit auditif externe, il frappe contre la membrane tympanique, causant ainsi ce dernier à vibrer. En vibrant, la membrane tympanique active la chaine ossiculaire qui comprend les trois plus petits os du corps humain, soit le marteau, l’enclume et l’étrier. Les ondes sonores sont amplifiées par la chaine ossiculaire avant d’arriver à la fenêtre ovale de la cochlée. La chaine ossiculaire fait alors vibrer la fenêtre ovale. Cette dernière déplace le liquide dans la cochlée causant ainsi les cellules ciliées de l’oreille interne à vibrer. Lorsque ces cellules ciliées sont suffisamment stimulées, elles transmettent les signaux au nerf auditif. Le son sera alors converti en impulsion électrique et envoyé au cerveau pour l’interprétation.

ear-anatomy

L’oreille externe (capte les sons) - L’oreille moyenne (transmet et amplifie les sons) – l’oreille interne (reçoit et traite les sons)




Voici un vidéo de Siemens illustrant le fonctionnement du système auditif.

Une perte auditive conductive

Une perte auditive conductive

Une perte auditive est conductive quand il y a réduction d’un son lorsqu’il passe à travers du conduit auditif externe, la membrane tympanique et la chaine ossiculaire. Il y a plusieurs facteurs pouvant affecter cette partie du système auditif :

Microtie/Anotie : typiquement des anomalies congénitales où la portion externe de l’oreille ne se développe pas de façon typique. Certaines personnes sont nées sans oreille externe ou sans conduit auditif externe. Dans les deux cas, le son n’est pas bien transmis au système auditif.
Solutions : les solutions typiques pour ce type de perte auditive sont 1) une chirurgie pour récréer l’oreille externe, ou 2) un implant osseux.

Membrane tympanique endommagée : Il y a plusieurs choses pouvant compromettre le fonctionnement du tympan. Le plus évidant étant une perforation tympanique.

Bouchon de cérumen : Si la cire bloque entièrement le conduit auditif externe, elle crée essentiellement un bouchon. Une perte légère à modérée temporaire due à la cire est alors possible.
Solutions : Typiquement, un bouchon de cire est situé trop profondément dans le conduit auditif pour qu’un individu soit en mesure de l’enlever seul. Il est alors recommandé de consulter votre médecin ou un professionnel de la santé à une de nos cliniques pour la gestion de cérumen.

Marteau/ enclume / étrier endommagé : Que ce soit un osselet cassé ou de l’otosclérose où les osselets se calcifient et se raidissent, si les osselets de l’oreille moyenne ne transmettent pas le son effectivement, cela peut entrainer une réduction d’acuité auditive.
Solutions : Il y a souvent des chirurgies qui peuvent aider à corriger le dommage fait aux osselets de l’oreille moyenne. La première étape est donc de parler à un otorynolaringologist (ORL) afin de déterminer si une chirurgie serait une bonne option pour vous. Si vous décidez que ceci n’est pas la solution pour vous, la bonne nouvelle est que les appareils auditifs sont souvent très efficaces pour ce type de perte auditive.

Une perte auditive neurosensorielle

Une perte auditive neurosensorielle

Ceci est le type de perte auditive le plus prévalent chez les adultes et est typiquement causé par des cellules ciliées endommagées dans l’oreille interne. Nous sommes nés avec des milliers de cellules ciliées dans la cochlée qui sont séparés en deux catégories: les cellules ciliées internes (environ 3 500) et les cellules ciliées externes (environ 12 000). Chez l’humain, une fois endommagés, les deux types de cellules ciliées ne repoussent pas et ne se réparent pas. Ces cellules ciliées peuvent être endommagées de plusieurs façons :

L’usure normale : Le processus de vieillissement touche le système auditif tout comme les autres cellules du corps. Avec le temps, la fonction des cellules ciliées de la cochlée diminue.

Exposition aux bruits forts : Que ce soit de la musique forte, du bruit industriel, le bruit d’un stade de sport, une sirène d’ambulance ou d’une alarme d’incendie, le monde est très bruyant. Le degré de dommage causé par le bruit est relié à l’intensité et la durée d’exposition du bruit.

Génétiques : Certaines familles sont plus prédisposées à la perte auditive.

Médicaments : Il y a plusieurs médicaments ototoxiques qui se trouvent actuellement ou qui se trouvait sur le marché. Ils incluent certains antibiotiques et certains médicaments de chimiothérapie. Un dosage de certains médicaments peut endommager les cellules ciliées internes de façon permanente.

Maladies : Certaines maladies s’attaquent à l’oreille interne. La méningite est un exemple de maladie qui peut mener à une perte sévère à profonde.

Mauvaise alimentation : De nouvelles données suggèrent qu’un lien existe entre une mauvaise alimentation est la perte auditive. Ceci est probablement le résultat de la malnutrition des cellules ciliées causant ainsi une détérioration prématurée.




Voici un vidéo de Siemens illustrant comment l’audition est affectée par des cellules ciliées endommagé.

(Cliquez ici pour des renseignements plus approfondis sur le fonctionnement des cellules ciliées.)

Durée sécuritaire d’exposition au bruit

Durée sécuritaire d’exposition au bruit

Le tableau suivant démontre la durée sécuritaire d’exposition au bruit sans cause du dommage permanente à votre système auditif.

Restaurant – 85 dB – 8 heures
Répétition d’orchestre – 90 dB – 2 heures
Outils électriques – 100 dB – 15 minutes
iPod à haut volume – 105 dB – 5 minutes
Stade de sport – 108dB – 3 minutes
Scie à chaîne – 110 dB – 1.5 minute
Concert rock – 110 dB – 1.5 minute
Sirène d’ambulance – 120 dB – 9 secondes
Armes à feu – 140–160 dB – dommages immédiats possibles