Les Effets Des Commotions Cérébrales Sur L’ouïe. 

Les commotions cérébrales sont devenues un sujet médical de plus en plus populaire au cours des derniers 20 ans. Les spécialistes médicales ont découvert que peu importe le degré de l’impact, une commotion cérébrale peut avoir une grande variété de symptômes et effets négatifs. Les causes les plus communes sont les traumas à la tête, les sports à impact, les accidents de voiture, les explosions et les chutes. Une blessure traumatique au cerveau peut aussi être un résultat d’un bruit extrêmement fort, dans lequel la pression du bruit est assez grande pour créer du dommage au cerveau. 

Après ce type d’évènement, peu importe la sévérité, il est impératif que vous fassiez recours à l’attention médicale immédiatement. Une évaluation neurologique doit être performée pour mesurer vos réponses motrices et sensorielles, incluant votre vision, votre audition, équilibre et coordination. Votre cerveau est un organe très délicat protégé par notre crâne, un accident, une chute ou un impact soudain peut causer une commotion cérébrale ou des blessures traumatiques au cerveau (TBI). Les symptômes communs de commotions cérébrales incluent des maux de tête, de l’étourdissement, une perte de conscience, de la confusion, fatigue et de la régurgitation. Par surprise, la perte d’audition est aussi un symptôme commun chez les commotions cérébrales. 

Commotions cérébrales et perte d’audition

Les commotions peuvent avoir des effets nocifs sur votre santé auditive. Dans certains cas, les dommages à l’oreille peuvent causer des changements au système de la voie auditive nerveuse entre les oreilles et le cerveau. Selon la sévérité du trauma et des commotions cérébrales, les effets peuvent être réversibles, mais aussi dans certains irréversibles. Nous avons mis en listes les effets négatifs possibles qu’une commotion peut avoir sur votre audition.

  • Une perforation du tympan
  • Dislocation ou dommage aux osselets (Marteau, Enclume, Étrier)
  • Dommage au tissu et membrane de l’oreille interne
  • Perturbation du système auditif centrale
  • Dommage aux nerfs cochléaires

Voici certains symptômes liés à l’Audition qu’une personne peut vivre suite à une commotion cérébrale :

  • Difficulté à gérer l’information auditive, surtout en présence de bruit de fond
  • Difficulté à localisé le son dans l’environnement
  • La perte d’équilibre et de coordination
  • Le vertige et/ou nausée
  • L’Acouphène (bourdonnement dans les oreilles)
  • Hyperacousie (sensibilité accrue à certaines fréquences et niveau de volumes)
  • Perte auditive conductive ou neurosensorielle

Les individus avec des pertes d’audition sont plus a risque de chutes

Les individus qui possèdent une perte d’audition et qui ne portent pas d’appareil possèdent un plus grand risque de chute. Toutes chutes peuvent poser un danger sur la santé et le bien-être d’une personne, le danger provient non seulement des dommages physiques immédiats. Il peut y avoir des traumas au cerveau même si la chute ne semblait pas sévère et que des symptômes n’y sont pas ressortit immédiatement. 

De la recherche par l’Université John Hopkins trouva que même des pertes auditives légères peuvent tripler le risque de tomber. Heureusement, l’utilisation d’appareil auditif réduit ce risque. Les appareils auditifs permettent à l’utilisateur d’avoir une meilleure reconnaissance de leur environnement et de maintenir un meilleur équilibre. Faire vérifier votre ouïe régulièrement est une manière très efficace de prévenir les chutes causant des TBI. Si vous avez une perte auditive et être intéressé à discuter l’utilisation d’aide à la suppléance auditive, veuillez contacter l’un de nos offices pour planifier un examen de l’audition ou une consultation.