Médicaments Ototoxiques

(adapter du blogue par la Société Canadienne de l’Ouïe – 7 février, 2018)

Il y une liste plutôt large de médicament sous prescription actuellement ou ont déjà été sur le marché qui possèdent la capacité de causer des partes auditifs temporaire ou permanente. Lorsque ces médicaments causent des pertes d’ouïe, du bourdonnement dans les oreilles ou des problèmes d’équilibre, ils sont connus comme des médicaments ototoxiques. Avec plus de 200 médicaments ototoxiques prescrits par-dessus de comptoir ou dans les hôpitaux, ils peuvent inclurent les analgésiques sur étagères, certaines familles d’antibiotique et drogues pour chimiothérapies. Une dose de certains médicaments peut causer des dommages irréparables aux cellules ciliées internes. À quelque instance, les effets secondaires de certaines drogues peuvent être reversés lorsque l’utilisation est arrêtée. Autre fois, le dommage est permanent. 

L’acouphène ou le bourdonnement dans les oreilles est souvent le premier signe qu’un médicament est ototoxique. Si la perte d’ouïe ce développe, il peut prendre du temps avant que l’on s’en aperçoive. Ces médicaments peuvent aussi créer des problèmes d’équilibre et étourdissement. L’étourdissement et la difficulté à entendre risquent de vous retirer de votre activité quotidienne et affecter votre qualité de vie.

Les Médicaments Ototoxiques

(fourni par la Société Canadienne de l’Ouïe)

  • Les antibiotiques aminosides tels que la streptomycine, dihydrostreptomycine, kanamycine, gentamicine, néomycine, tobramycine, nétilmicine et amikacine peuvent causer des pertes d’ouïe. Observer comment tous ces antibiotiques terminent par « mycine » ou « cine ». Elles sont utilisées pour traiter des infections sévères telles que ceux à l’abdomen et la voie urinaire. Dépendamment de la drogue, elle peut affecter votre ouïe et votre équilibre.
  • L’érythromycine est un antibiotique de la famille des macrolides. Elle est utilisée pour traiter les infections causées par des bactéries, incluant les infections d’oreilles, bronchite, pneumonie et autre. Cette drogue, comparée à autre drogue ototoxique, affecte l’ouïe dans les hautes en premier. Ceci rend bien plus difficile au patient de remarquer leurs problèmes d’ouïe jusqu’à ce que plus de dommages fut effectuer. Heureusement, si le patient arrête de prendre l’érythromycine, l’ouïe se corrige de retour dans les limites de la normale.
  • Les analgésiques salicylés, comme l’aspirine ou le Pepto-Bismol, lorsque prises en grandes doses (par exemple, 8 à 12 pilules par jours) ou quantité peuvent causer des pertes auditives temporaires.
  • Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens AINS comme l’Ibuprofène, Aleve, Motrin, Naproxène – encore, lorsque prise en grande dose – peuvent case des pertes d’ouïe temporaire.
  • La quinine, utilisée pour traiter la malaria ou les crampes nocturnes aux jambes, peut causer des pertes auditives temporaires. Généralement, lorsque la prise de quinine est arrêtée, les effets secondaires lier a l’ouïe disparaisse.
  • Les diurétiques de l’anse, tels que le furosémide (Lasix) est utilisé pour traiter l’insuffisance cardiaque ou rénale congestive, la cirrhose, ou l’hypertension. Elle peut causer une perte doit temporaire ou permanente.
  • Les antinéoplasiques, utiliser en chimiothérapie tel que la cisplatine et la carboplatine sont ototoxiques. La cisplatine est l’un des médicaments les plus dangereux pour votre ouïe et peut demeurer dans votre oreille interne plus d’un an post traitement. Les antinéoplasiques sont utilisés pour traiter les cancers a l’œsophage, cervical, ovarien, testiculaire, de la vessie, les poumons et au cerveau. La perte d’ouïe induite par la cisplatine et la carboplatine est permanente. Les grandes doses de radiation a la tête, l’oreille ou le cerveau peuvent causer des pertes temporaire et permanente aussi.

Facteur à considérer

Il y a de nombreux facteurs qui affectent l’ototoxiciter, le dosage, la séquence de traitement, la génétique, l’âge, la déshydratation et la fonction des reins et du foie est tous les facteurs principaux à considérer. Votre docteur et pharmacien devrait travailler en collaboration pour assurer qui n’y pas de risque de perte d’ouïe permanente. À quelques instances, l’exposition à de bruit élevé lors de la prise de certains médicaments peut augmenter leur effet nocif. Les toxines trouvées dans les métaux lourds, les solvants et gaz peuvent aussi affecter votre ouïe. (Figure 1). Ces Toxines peuvent être trouvé dans des lieux occupationnels que le les usine de fabrications, lors du nettoyage à sec, ainsi que dans les produits de maison que les adhésifs, détachants, insecticides et peintures/vernisseurs.

Ototoxic Substances
Toxines Métaux Lourds Solvants Gaz
Plomb Benzène Monoxyde de Carbone
Arsenic Alcool Butyle
Manganèse Hexane
Cobalt styrène
Mercure Toluène
Xylène

Figure 1

Quand Faut ’il Visiter Votre Docteur ou Audiologiste

Les médicaments ototoxiques sont typiquement utilisés pour traiter de maladie sévère. Votre docteur devrait considérer les effets des médicaments sur votre ouïe et équilibre.

Avant de débuter la prise d’u médicalement ototoxique. Nous vous recommandons de visiter un audiologiste pour un test d’ouïe et d’équilibre de base. Vos résultats de testes pourront être utilise pour votre docteur. Ils peuvent évaluer si certaines étapes devront être prise pour arrêter ou modifier un médicament s’il débute à affecter votre ouïe. Si le médicament ne peut être arrêté ou modifié, il est avisé de visiter votre audiologiste pour des tests d’ouïe périodique afin de faire des ajustements en part du procès de surveillance.

Êtes concerné de comment vos médicaments pourraient affecter votre ouïe? Notre équipe de professionnel de la santé auditive sera contente de vous offrir une consultation et un test auditif de base. Utiliser le formulaire suivant pour organiser un rendez-vous aujourd’hui.